La Guerre des mondes

Un forum RPG sur Bleach ! Venez vous inscrire.
Droit réservés à sa Fondatrice
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Messages : 4
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 20

Fiche Technique
Niveau:
25/50  (25/50)
Experience:
1/1400  (1/1400)
MessageSujet: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Sam 24 Sep - 22:04

Personnage.


Nom : Oni.
Prénom: Hikari.
Âge : Quelques centaines d'années, elle a arrêté de compter il y a longtemps...
Sexe: Féminin.
Groupe : Shinigami.
Grade : Capitaine de la Sixième des Treize Divisions de la cours.

Physique:
Une petite description de son physique s'impose, cela vous permettra de reconnaître cette grande capitaine si jamais vous la croisez. Vous la verrez là, à marcher dans le Seireitei ou dans les quartiers de sa Division. Chacun de ses gestes, chacun de ses pas respire la prestance et la grâce. Ses doigts fins ramasserons un document qui traîne sur son bureau pour le tendre à son Lieutenant. Après tout, ils sont là pour faire les tâches ingrates que les Capitaines n'ont pas le temps, ou la plupart du temps pas l'envie, de faire. Elle agrippera ensuite son Zanpakutô tout en se levant, puis sortira de son bureau en l'accrochant à sa taille. Sa démarche souple et assurée vous mettra tout de suite en confiance, comme une aura de leadership l'entourant.

Ses habits sont comme ceux de tout Shinigami qui se respecte à une seule différence; son Haori de capitaine. Pourtant, elle ne le porte pas comme les autres capitaines, loin de là; elle le porte accroché à sa taille, un peu comme une jupe. Lorsqu'elle marche, l'étoffe blanche se soulève doucement et avec régularité au rythme de ses pas.

De plus, la gente masculine remarquera ses formes généreuses et voluptueuses qui ajoutent à sa démarche une grâce sublime que personne ne manquera de remarquer. On aurais dit que ses pieds ne touchent même pas le sol tellement ses pas sont légers. À la voir, on croirais voir un ange, une déesse quelconque descendue du ciel avec son visage fin aux traits doux, ses yeux, d'un mélange de violet et de marron envoûtant, et ses longs cheveux châtains qui lui descendent vers le milieu du dos comme une cascade. Son petit nez fin et droit trône au milieu de son visage parfait à la peau qui semble si fragile, juste au dessus de ses lèvres minces qui esquissent un sourire serein.

Puis soudain, un homme derrière elle siffle à son intention. Elle se retournera lentement, toujours son sourire aux lèvres. Elle marchera de son pas calme vers l'individu, le regardera dans les yeux quelques instants puis... Bam, son poing s'écrasera sur le nez du pauvre inconscient, qui s'écroulera en geignant sous la force du coup. La Capitaine de la Sixième Division se retournera, esquissant un sourire cette fois satisfait et sadique laissant apparaître ses dents blanches. Elle replacera négligemment une de ses mèches de cheveux, et vous ne la verrez plus jamais de la même manière...

Caractère:
Le caractère est une chose très difficile à décrire. Ce ne sont que les lignes qui décrivent le mental d'une personne, que des mots pour décrire ce qui ne peut être décrit. Ainsi, nous allons essayer de nous atteler à l'impossible; décrire l'esprit d'Hikari dans les détails.

Un des traits de caractère flagrant de la Capitaine serait son calme légendaire. Malgré qu'il lui arrive souvent de corriger ses subordonnés (ou n'importe quel membre de la Soul Society) avec ses poings et ses pieds, elle garde toujours son sang froid. Il est très rare qu'elle se mette réellement en colère, la plupart du temps lorsqu'elle frappe quelqu'un ce n'est que de l’exaspération. D'ailleurs, il arrive très souvent qu'elle frappe les gens lui manquant de respect ou l’agaçant, parfois même sans aucune raison apparente. Contrairement à ce que tout psychologue pourrait penser, ce n'est ni parce qu'elle cache une grande tristesse ou une grande colère, ni à cause d'un traumatisme; c'est plutôt qu'elle considère que les mots ne sont pas assez... frappants.

Même si la cause de sa violence n'est pas une grande tristesse ou une grande colère, c'est un peu ce qui se cache en elle. Elle ne peut toujours pas concevoir certaines choses qui lui sont arrivées dans le passé, et ainsi en retire toujours de la déception et de la rage. Pourtant, tout cela est tapis au plus profond d'elle même, il ne lui arrive que très rarement d'y penser. Même si elle sait pertinemment que tous ces sentiments sont cachés dans les recoins de son âme, Hikari les a oubliés depuis longtemps, et ce sans grands problèmes.

Ce qui nous amène à un troisième trait de personnalité; son self-control, ou contrôle de soi-même. En effet, elle est devenue une as pour contrôler les tourbillons d'émotions qui la bouleversaient autrefois. Chacune de ses pensé passe, dans son subconscient, dans un filtre qui en ôte toutes les choses troublantes qui ne sont pas de l'ordre du moment présent. Son passé, il y a longtemps qu'elle l'a abandonné en le jetant dans les abysses de sa mémoire...

Encore une fois, la dernière phrase du paragraphe précédent nous permettra d'expliquer une autre qualité de la Capitaine de la Sixième Division, c'est-à-dire sa mémoire extraordinaire. Elle se rappellera de tous les détails d'une scène qu'elle aurait bien observée et voulu mémoriser autant que d'une technique que son adversaire aurait utilisé plus tôt. Elle observera chaque mouvement, analysant chaque geste dans le détail, essayant de trouver quelconque faille. Grâce à sa mémoire et à sa grande capacité d'analyse, chaque combat est un peu plus facile que le précédent car de l'expérience fût acquise et de nouvelles stratégies furent inventées.

Histoire:
Toute cette histoire commence par un moment étrange qui se passe lorsqu'un humain vit ses derniers moments. Il se sent glisser dans les douces abysses de la noirceur, qui lui semblent si chaudes, plaisantes et réconfortantes... Et puis le noir vous enveloppe en son sein qui vous enlève à la réalité, vous n'entendez plus les sons environnant et tout ce que vous voyez est le noir, le néant qui s'offre entièrement à vous en échange que vous vous offriez entièrement à lui à votre tour. Vous voudriez rester ainsi pour toujours, mais alors une violente lumière vous aveugle et vous retire de cet endroit si confortable pour vous jeter dans un nouveau monde...

Elle se réveilla brusquement dans une petite clairière où la lumière du soleil lui brûlait les yeux, elle qui avait passé ce qui lui avait semblé une éternité dans le noir total... Elle se leva lentement, puis observa quelques instants sa main. Les souvenirs de qui elle était revinrent petit à petit par fragments. Elle s'appelait Hikari Oni, et elle venait de mourir... Elle ne se souvenait pas de quelle était la raison de son décès, mais cela ne l'interpellait pas vraiment; elle voulait découvrir où elle était. La future Capitaine (même si elle ne le savait pas à ce moment là) se mit à errer dans l'endroit où elle était atterrit avec comme seul but de trouver quelconque personne pour lui expliquer ce qui se passait.

Elle ne marcha pas très longtemps avant d'atteindre la sortie de la forêt contenant en son centre la clairière où elle s'était éveillée. Cette fois, le paysage l'éblouit complètement de par le blanc immaculé et intensément propre des bâtiments se dressant fièrement devant elle. Elle n'avait jamais vu quelque chose d'aussi majestueux de son existence, avec cette grande porte qui bloquait l'entrée. Il semblait que seul un géant pourrait ouvrir cette porte qui devait peser plusieurs tonnes... Les murs étaient si haut qu'elle n'en voyait même pas le bout et si lisse que simplement imaginer de les grimper était impossible. Tout dans ce tableau semblait si... Parfait.

Puis soudain, la terre se mit à trembler. Prise de panique, Hikari n'était même pas capable de bouger. Elle ressentait une intense pression s'abattre sur elle comme un marteau géant et la retenir sur place, comme si on avait coulé ses pieds dans le béton. Elle se mit à trembler de tout son être, son cœur battant à cent milles à l'heure. Brusquement, sortant de la forêt, un énorme monstre au masque squelettique la fixa avec un regard cruel. Elle sembla l'entendre dire qu'elle ferait un bon repas mais n'eut pas le temps de vraiment comprendre, puisqu'elle était déjà partie à courir à la vitesse de l'éclair.

Elle sentait les feuilles la caresser lorsqu'elle passait à travers elle, priant tous les Dieux pour ne pas se faire attraper par la créature qui la poursuivait. Elle entendait ses pas et ses hurlements à glacer le sang, mais l'adrénaline la poussait à aller toujours plus vite pour échapper à une deuxième mort qui la mènerait dans un endroit probablement pas aussi agréable que celui-ci. Elle courait, courait comme elle n'avait jamais couru, ses cheveux virevoltaient n'importe comment et lui cachaient parfois les yeux mais elle ne s'en préoccupait pas; l'important était de survivre. Survivre, et ce à n'importe quel prix.

Et alors, elle entendit le bruit d'une lame que l'on dégaine puis qui tranche la chair, suivit d'un hurlement du monstre. Elle retourna la tête pour voir mais trébucha dans une racine, s'étalant de tout son long sur le sol poussiéreux. Elle entendit alors des pas et se retourna avec horreur pour voir un jeune homme aux cheveux noirs de jais lui tendre la main avec un sourire chaleureux. Elle se calma à la vue de cet homme qui dégageait une aura de bienfaisance. Elle prit sa main et il l'aida à se relever.

-Qu'est-ce qu'une gamine comme toi fais ici, toute seule? demanda-t-il.

-Je suis pas une gamine... Je dois avoir un truc comme deux ans de moins que toi... Par contre, je n'ai absolument aucune idée de ce que je fais ici. Je cherchais justement quelqu'un pour m'expliquer...

Et c'est sur ces mots que cette grande amitié se commença. Il l'amena chez lui et la prit comme une petite sœur, lui enseignant tout ce qu'il savait de ce monde étrange qu'est le monde des Âmes.

Il était un Shinigami de la Dixième Division et en était très fier. Il s'appelait Kaishin Zenom et il était comme les autres. Il lui avait appris tout ce qu'elle savait et il vivait avec elle. Ensembles, ils devinrent lentement un duo de choc dès qu'Hikari entra à l'Académie. Elle en sortit avec son diplôme fièrement en main et d'excellentes notes. Très vite, elle devint un Shinigami hors pair. Seulement, un jour, tout bascula.

C'était une de leur mission de routine, seulement cette fois c'était la nuit. Ils marchaient dans la forêt calmement, cette nuit peu de Hollows avaient étés repérés, ainsi les deux Shinigamis relaxaient en durant cette promenade nocturne.

-Hikari?
-Kaishin?
-Tu ne t'es jamais demandé comment devenir puissante? Pas la puissance qu'on considère ici, non, plus puissant qu'un Capitaine, plus puissant qu'un Vizard... devant la mine interrogative de sa coéquipière, il ajouta: Je crois que c'est possible. Si l'on arrive à fusionner un Shinigami et un Hollow ensemble et garder l'équilibre parfait, donc moitié Hollow moitié Shinigami constamment. T'imagines? Ce serait vraiment extraordinaire...

Ces propos troublèrent profondément la jeune fille. Et si jamais il essayait vraiment de le faire? Le connaissant, ce serait possible... Elle ne montra pas son malaise, mais il restait toujours au fond d'elle. Maintenant, sa plus grande peur était qu'un Hollow apparaisse... Mais elle ferait tout pour l'empêcher de faire l'acte qui le condamnera à mort. Après tout, c'est lui qui l'avait sauvé et qui a toujours été là pour elle, et donc elle lui rendra la pareille... Contre son gré ou non.

Et ce qui devait arriver arriva, la pression dans l'air augmenta, prouvant la présence d'un Hollow dans les parages. Kaishin tenta de s'élancer, mais elle le rattrapa par la manche. Les yeux suppliants, elle s'adressa à lui.

-Jure moi que tu ne feras pas quelque chose que tu regrettera. Jure-le moi.

Il détourna les yeux et s'arracha à l'étreinte de son amie, partant à la vitesse de l'éclair vers le monstre.

-KAISHIN!

La future Capitaine s'élança à sa poursuite le plus rapidement qu'elle le pouvait, malheureusement il avait toujours été plus rapide qu'elle et, lorsqu'elle arriva finalement après s'être torturée l'esprit de toutes ses inquiétudes, celles-ci s’avérèrent fondées... Son ami se tenait debout devant le corps du Hollow qu'il avait neutralisé mais qu'il maintenait en vie.

-Ne fait pas ça... Tu sais que tu ne devrais pas... lança-t-elle, les yeux embués de larmes.

-Je le fais pour toi, pour nous, pour la Soul Society... Je veux gagner cette guerre, Hikari. Je veux la gagner pour que nos enfants puissent vivre paisiblement...

-Mais t'es con ou quoi?! Tu crois que "nos enfants" comme tu dis seront heureux avec un père à moitié Hollow?! Nos enfants, ce ne sont qu'un rêve dans ton esprit, et si jamais tu réussi à me mettre enceinte de toute manière tu mettras au monde un monstre! UN MONSTRE TU M'ENTENDS! ET C'EST AUSSI CE QUE TU DEVIENDRAS SI TU FAIS ÇA! JE TE L'INTERDIS! cria-t-elle, ne pouvant réprimer les larmes qui coulaient le long de ses joues pour aller s'écraser au sol.

Il soupira, secouant la tête de droite à gauche. Il se baissa lentement et, d'un coup sec, arracha le masque du Hollow. Il le porta lentement à son visage, et ses derniers mots furent les suivants:

-Je suis désolé.

-JE TE DÉTESTE, KAISHIN ZENOM! hurla-t-elle de tout ses poumons, laissa le désespoir la submerger lorsqu'elle aperçu le masque se fondre dans le visage de son ami, qui en hurla de douleur.

Elle le regarda se tordre de souffrance, elle le laissa hurler et jurer en donnant des coups de katana dans le vide, car elle savait que ce n'était plus celui qu'elle avait pu aimer un jour; celui-là était mort au moment où il s'était arraché à l'étreinte de la main d'Hikari sur sa manche. Cette dernière dégaina son propre Zanpakutô, qu'elle arma devant elle. Pendant qu'il se débattait contre lui même, la future capitaine s'approcha de lui.

D'un geste sec, elle l'empala à l'aide de son katana.

-Je t'ai aimé, Kaishin. lui chuchota-t-elle à l'oreille alors qu'elle sentait son corps maintenant inanimé disparaître en petites particules spirituelle, la laissant seule comme jamais elle ne l'avait été...

Zanpakutô:
Boofuu, Tsumetai Rakurai


Cette phrase signifie l'arrivée du Shikai de la Capitaine. Elle signifie que la tempête de la foudre glacée s'approche à grands pas.

Autres compétences (Kido, corps à corps, cero, etc.) :

(Sera dans la Fiche Technique.)

Vous.

Prénom: Pas envie de te le dire.
Âge: J'ai quatorze petites années.
Codes (ils sont dans le règlement): Ok by the fox
Comment trouvez-vous le forum ?: L'est bien, même s'il y a pas beaucoup de membres et qur le niveau Rp laisse un tantinet à désirer...
Quelque chose pour l'améliorer ?: Le nombre de membre, le niveau Rp.
Comment l'avez-vous trouvé ?: C'est Aizen :3
Avez-vous un autre compte sur le forum ? : Nan.


Dernière édition par Hikari Oni le Mar 27 Sep - 1:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gin Ichimaru
Admin en chef & fondatrice
Second d'Aizen
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 25
Localisation : Suisse !

Fiche Technique
Niveau:
30/50  (30/50)
Experience:
0/1600  (0/1600)
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Dim 25 Sep - 6:58

Bienvenue !

Les codes sont bons^^.

Je te laisse finir tranquillement et après je te valide.

Pour tes remarques, je dirais juste qu'on est entrain de ramener du monde petit à petit, pareil pour les rps et que pour les gamines elles s'y connaissent en RPG et qu'elles étaient pas encore à trois quand une a posté sa présentation.

Amuse-toi bien ici, superbe présentation d'ailleurs Wink

_________________


Merci à Niito pour cette superbe signature^^.

Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Gin Ichimaru le Lun 26 Sep - 7:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://believejapan.forumgratuit.ch/
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Dim 25 Sep - 9:57

Bienvenue ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 86
Date d'inscription : 11/09/2011

Fiche Technique
Niveau:
5/50  (5/50)
Experience:
0/500  (0/500)
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Dim 25 Sep - 11:34

bienvenu dans le forum
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 4
Date d'inscription : 24/09/2011
Age : 20

Fiche Technique
Niveau:
25/50  (25/50)
Experience:
1/1400  (1/1400)
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Mar 27 Sep - 1:47

Terminé :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gin Ichimaru
Admin en chef & fondatrice
Second d'Aizen
avatar
Messages : 180
Date d'inscription : 08/09/2011
Age : 25
Localisation : Suisse !

Fiche Technique
Niveau:
30/50  (30/50)
Experience:
0/1600  (0/1600)
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Mar 27 Sep - 6:14

Très bien^^.

Validé.

_________________


Merci à Niito pour cette superbe signature^^.

Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://believejapan.forumgratuit.ch/
Messages : 15
Date d'inscription : 09/09/2011
Age : 19
Localisation : Derrière ton dos... ?

Fiche Technique
Niveau:
1/1  (1/1)
Experience:
500/500  (500/500)
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés... Ven 30 Sep - 18:10

Bienvenue !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés...

Revenir en haut Aller en bas

Hikari Oni – Quand les éclairs sont glacés...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Guerre des mondes :: Le commencement :: Présentation :: Présentations validées-